Le-bricolage.com » Bricoleurs » Comment les géomètres utilisent le scanner tridimensionnel ?

Comment les géomètres utilisent le scanner tridimensionnel ?

Dans un monde en perpétuelle avancée, les inventions technologiques ne cessent d’apparaître. Ces appareils sont d’une grande aide pour l’homme dans bon nombre d’activités. Une de ces technologies est le scanner tridimensionnel. Cet outil est adoubé dans le domaine de la topographie par les géomètres. Comment les géomètres utilisent le scanner tridimensionnel ? Nous y répondons dans cet article.

Qu’est-ce que le scanner tridimensionnel ?

Le scanner tridimensionnel (scan 3D) a vu le jour durant les années 1960. Il s’agit d’un dispositif révolutionnaire en matière de topographie. C’est un outil de précision maximale dans l’analyse et le relevé de données sur le plan architectural. Les informations obtenues à l’aide du scan 3D sont d’une précision chirurgicale. Il permet ainsi une restitution parfaite de la structure ou de l’objet observé. Le principe du scanner tridimensionnel repose sur un alignement de points (nuage). On dénombre cinq grands types de scanners 3d selon leur mode physique de fonctionnement. On a :

  • la triangulation par laser ;
  • la lumière structurée ;
  • le scanning à partir de photographies (photogrammétrie) ;
  • le contact ;
  • l’impulsion laser.

En gros, il s’agit d’un équipement de restitution numérique de n’importe quelle structure (objet, surface). Il a ainsi l’avantage d’offrir une technologie de pointe pour un travail de qualité.

Comment les géomètres utilisent-ils le scanner 3d ?

Le scan 3d est une invention multifonction pour les géomètres. Il s’avère pratique pour eux dans l’exercice de leurs diverses fonctions. Dans un premier temps, les géomètres auront recours à ce dispositif pour sa précision et son efficacité. Ils l’utiliseront ainsi pour procéder aux relevés terrestres. Il s’agit d’une collecte des différentes informations (naturelles, artificielles) d’un milieu donné. Le scanner permettra donc de recueillir toutes les données pratiques du terrain à explorer. Ces informations auront ensuite à être traitées pour réaliser des plans bien précis.

Aussi, le scan 3d interviendra pour le géomètre dans la réalisation de plans d’intérieur. Ces plans peuvent avoir un intérêt mobilier (copropriété) comme environnemental (réaménagement). Grâce à cet appareil, il mesure dans les moindres détails l’intérieur de la structure à dessiner. Le géomètre explorera plan par plan l’intérieur du bâtiment grâce au scanner. Ensuite au moyen de calcul des échelles, il procédera à la réalisation du plan d’intérieur.

Enfin, une autre utilisation du scanner tridimensionnel est pour la mesure de précision. Il s’agit généralement de réglementation des dimensions d’une structure architecturale. Le géomètre se sert de son appareil pour mesurer au millimètre près toutes les dimensions. La longueur, la largeur, la circonférence ou encore la hauteur sont mesurées. Le géomètre peut grâce à ces mesures certifier de la validité de la structure explorée.

Quelles sont les particularités du scanner tridimensionnel ?

Outre sa très bonne qualité d’analyse, le scan 3d possède quelques autres spécificités. Ainsi, il s’agit d’un dispositif pratique et facilement transportable. En plus, il ne perturbe guère la circulation. Le scanner 3d assure un recueillement d’informations complet. Les couleurs réelles du bâtiment peuvent être ainsi restituées selon le choix. Quelques minutes voire quelques heures sont suffisantes pour une étude topographique. Enfin, le scanner peut s’avérer utile pour superposer un projet à la réalisation qui a été faite. Ceci pour d’éventuels réajustements.

Le scanner tridimensionnel est donc utile pour ses propriétés de retranscription. Il permet une restitution quasi parfaite du modèle qu’il explore. Les géomètres s’en servent dans la mesure de précision. Ils l’utilisent aussi généralement pour réaliser des relevés terrestres.